« L’Age : Concepts, Avatars, Innovations »

PRÉSENTATION

des 4es journées thématiques du GETCOP

Le vieillissement n’est pas une pathologie, mais un état évolutif qui provoque peu à peu, de façon variable selon les personnes, une altération des capacités fonctionnelles, cognitives, physiques, relationnelles et sociales. Lorsque des pathologies surviennent, souvent chroniques, les traitements proposés reposent souvent sur des médicaments dont l’efficacité est limitée et qui ne sont pas dénués d’effets indésirables potentiellement graves. 

L’enjeu essentiel est de maintenir dans les meilleures conditions possibles les capacités fonctionnelles des personnes âgées et de soulager au mieux les divers symptômes présentés.

C’est pourquoi d’autres méthodes sont de plus en plus utilisées par la population et les soignants auprès des personnes âgées. Ces méthodes, bien que moins bien évaluées que les médicaments, rendent incontestablement de grands services. Il est donc important d’analyser, parmi elles, celles qui paraissent prometteuses, de réfléchir aux possibilités d’améliorer leur évaluation dans des cadres scientifiques, de les porter à la connaissance des professionnels et du grand public et de faciliter leur utilisation en pratique.

La finalité est d’associer harmonieusement, dans le cadre d’une médecine et plus largement d’une santé globale et intégrative bien comprises le meilleur des traitements conventionnels et le meilleur des méthodes complémentaires, agissant en synergie sur des cibles différentes améliorant ainsi résultats et qualité de vie des personne âgées.

C’est l’objectif principal du GETCOP (Groupe d’Evaluation des Thérapies Complémentaires Personnalisées), association qui a pour vocation de rassembler et de faire échanger toutes les personnes, professionnels de santé, médecins et non médecins, universitaires et chercheurs, praticiens des thérapies complémentaires, bénévoles et usagers, concernées par les thérapies complémentaires et la santé intégrative.

Il organise chaque année un congrès qui se tiendra cette année les 17 et 18 novembre sur le thème du « bien vieillir » au Domaine de l’Asnée à Villers-les-Nancy.

Ce congrès permettra aux participants d’échanger sur ces aspects à partir de 3 grandes dimensions souvent altérées avec l’avancée en âge : capacités cognitives, physiques et nutrition, grâce à :

-    des Conférences Scientifiques animées par des conférenciers médecins et scientifiques, majoritairement hospitaliers et universitaires, visant à éclairer les dimensions biologique, humaine et sociale ;

-    des Présentations orales et postées de méthodes non conventionnelles, dont l’intérêt sera exposé et discuté par des praticiens de ces méthodes ;

-    des Ateliers de Pratiques et de démonstrations

Voir le programme Voir les intervenants

COMPTE RENDU

des 4es journées thématiques du GETCOP

Concrètement, le congrès a abordé diverses facettes du vieillissement et diverses méthodes à visée préventive et thérapeutique, grâce à 3 grands axes de communication.

  • Le premier a été constitué de 10 Conférences Scientifiques en séances plénières et d’une table ronde finale, animées par des conférenciers médecins et scientifiques, majoritairement hospitaliers et universitaires, visant à éclairer les dimensions biologique, humaine, sociale et politique.
  • Le deuxième a proposé en séances parallèles 27 Présentations orales de méthodes innovantes reposant sur la technologie contemporaine et de méthodes non conventionnelles, dont l’intérêt a été exposé par des praticiens de ces méthodes.
  • Le troisième axe de communication a offert de nombreux Ateliers de Pratiques de découverte et de démonstration, notamment de kinésithérapie selon la méthode Mézières, de yoga dans diverses orientations (yoga classique, du souffle, du rire), de réflexologie, d’auriculothérapie, de sophrologie, de gymnastique sensorielle selon la fasciathérapie Méthode Danis Bois (MDB), de méditation de pleine présence®, de Qi Gong, de calligraphie chinoise, de Shiatsu dont le Do In, de Reiki, de psychonomie, de microkinésithérapie.  L’objectif était de mieux connaître ces méthodes et d’en discuter, dans un cadre scientifique, la pertinence et la place en complément des thérapies conventionnelles.

Ces journées ont été ouvertes par :

  • Monsieur Benoit Grasser Vice-Président adjoint à la politique scientifique de l’Université de Lorraine,
  • Madame Nadège Nicolas 3e jointe déléguée à la cohésion sociale, aux nouvelles solidarités, aux ainés et à l’autonomie à la Mairie de Nancy, Vice-Présidente du CCAS
  • Madame Françoise Pierron-Mathevet Présidente de l’Office Nancéien des Personnes Agées qui nous ont honorés de leur présence,

ainsi que par le Pr François Paille et le Dr Bernard Payrau, respectivement Président et Secrétaire du GETCOP.

Le congrès a bénéficié du parrainage de :

  • l’Université de Lorraine, du CHRU de Nancy,
  • de la Ville de Nancy,
  • du Département de la Meurthe et Moselle,
  • de la Société de Gérontologie de l’est,

et de la participation de

  • l’ONPA (Office Nancéien des Personnes âgées),
  • du réseau de Gérontologie Gérard Cuny,
  • du Pôle de Gérontologie du CHRU MaVie-GSP,
  • du réseau Allié santé,
  • de la revue Hegel

du soutien financier de la Région Grand Est.

Pami les personnalités qui nous fait l’honneur de venir jusqu’à nous, nous ferons une mention spéciale de la visite de Mme Pujya Priyadarshni, attachée aux relations avec la presse et aux affaires culturelles de l’Ambassade de l’Inde à Paris. Sa venue était motivée par le souhait de l’état indien de développer la pratique du Yoga à titre thérapeutique dans les hôpitaux français.

Après une allocution en plénière, elle a assisté à la communication sur le yoga donnée par Madame Valérie Rémy intitulée bien respirer pour bien vieillir.

Dans la suite, une réflexion sera menée sur l’opportunité de proposer des séances de yoga dans différentes structures hospitalières pour les soignants et les patients.

Nous souhaitons remercier très sincèrement pour leur implication et le travail réalisé par les membres du comité d'organisation du congrès du GETCOP, ainsi que par ceux du conseil scientifique. Et plus largement, remercier tous ceux qui se sont engagés avec nous pour élaborer un congrès qui ne peut être autre chose que le fruit d’un travail d’équipe. Sans oublier les professionnels de l’agence Spoutnik, les exposants, ainsi que tous les bénévoles qui ont œuvré au bon déroulement de ces deux journées. Et tout cela dans une bonne ambiance. Nombreux sont les participants qui ont souligné l’intérêt et la qualité des interventions, de l'ambiance et de l'organisation en général.